Vango T2 – Timothée de Fombelle

Image13.png


Goodbye Stranger – Supertramp

Monsieur l’écrivain,

J’avais tellement hâte de savoir ce qui allait arriver à Vango que j’ai rapidement enchainé sur le tome 2 de ses aventures. J’avais encore à l’esprit tout l’univers, les personnages et je voulais absolument avoir le fin mot de l’histoire. Il faut avouer que vous êtes très doué pour ménager un suspens insoutenable. Avec toutes ces histoires entremêlées, l’esprit est tout le temps sollicité pour essayer -vainement- de trouver LA réponse. Lorsque je dis vainement, ce n’est pas de façon péjorative, mais simplement pour illustrer la manière que vous avez de créer à tous vos personnages une histoire qui leur est propre. C’est cette singularité, qui les définit, qui m’a permise d’être constamment surprise. Cela leur permet aussi d’acquérir une certaine authenticité. Ils ne sont pas plats, fades et sans couleurs. Chacun à sa petite part d’ombre, son secret caché, ses états d’âmes. J’ai l’impression de me répéter entre le premier et le second tome, mais ne m’en veuillez pas, c’est simplement que vos deux tomes sont totalement égaux. Il n’y en a pas un en-dessous de l’autre. A la fin du premier tome, certains sujets commencent tout juste à s’éclaircir et le second tome arrive toujours à nous révéler des choses auxquelles on ne s’attendait pas.

Pourtant, à un moment, je dois avouer que j’ai eu un peu peur. J’ai ressenti quelques lenteurs, j’avais du mal à me plonger totalement dans le livre. Cependant, je sentais que l’intrigue me tenait toujours en haleine et que j’étais toujours très attachée aux personnages. Je pense que c’est parce que je me suis directement plongée dans la suite des aventures de Vango, dès que j’avais finit le tome 1. Enchainer directement sans pause m’a peut-être ralentie dans la poursuite de ma lecture, mais une fois cette première étape passée, j’ai dévoré la suite de votre roman. Et bien qu’il me tardait de finir le livre pour enfin savoir, une fois refermé, je n’avais envie que d’une chose, c’était d’y retourner.

Merci monsieur l’écrivain, encore une fois le voyage était parfait.

coeur-ocean

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s