Lucides – Adrienne Stoltz & Ron Bass

Image31


Dream on – Depeche Mode

Madame et monsieur les écrivains,

Après ma lecture, j’ai été totalement perdue. Vous avez réussi à ficeler un monde fantastique que j’ai eu du mal à résoudre. J’ai été abasourdie par la fin et j’ai du faire quelques recherches pour vérifier que j’avais bien compris. Elle me semble toujours aussi surprenante bien que maintenant que je l’ai assimilée, elle m’apparaît plus simple. Je pense sincèrement que votre livre est incroyablement surprenant. L’idée de base est déjà très originale. Deux filles qui ne se connaissent pas physiquement mais qui savent l’une de l’autre tout ce qu’il y a savoir. Qui vit le jour et qui vit la nuit ? Impossible de la savoir. J’avais envie de savoir et de comprendre avant le dénouement final. Mais vous avez fait un tel travail que je changeais d’avis presque à tous les chapitres. Les deux étaient tellement réelles. Maintenant que je connais la vérité, je ne peux m’empêcher de penser à certains détails que j’avais relevé mais qui, pour moi, ne signifiaient rien. Et très franchement, je ne regrette pas de ne pas avoir trouvé parce que je me suis entièrement laissée transportée par cette histoire fantastique.

Les points de vue alternés entre Maggie et Sloane apportent un dynamisme à la lecture. Au tout début, j’essayais de savoir laquelle des deux je préférais mais j’ai vite abandonné. Elles sont si différentes mais si liées qu’il m’a été impossible de les départager. J’ai aimé Maggie et son extravagance, sa confiance en elle, son parcours atypique autant que j’ai apprécié Sloane et sa discrétion, sa sensibilité, sa banalité. Elles se complétaient parfaitement. Au début, je ne me souviens plus de la phrase exacte mais Sloane dit qu’elle est folle et que c’est Maggie qui voit un psy. J’ai trouvé que cette phrase résumait bien leur unité. Elles étaient uniques et unies. J’ai aussi apprécié les personnages de James et d’Andrew, que j’ai aussi trouvé assez semblables. Andrew est très gentil et rassurant et bien que je pensais d’apprécier que moyennement James, j’ai été surprise de retrouver ces qualités chez lui. Finalement, votre roman met en évidence la question du double et de sa différence.

Merci madame et monsieur l’écrivain. J’ai été vraiment très surprise de votre roman.

livre-au-tresor

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s