Le copain de la fille du tueur – Vincent Villeminot

Image79


Caroline – MC Solaar

Monsieur l’écrivain,

Le copain de la fille du tueur est le premier roman que je lis de vous et apparemment, au vu de ce qu’il se dit sur vous, j’arrive un peu après la guerre. Et effectivement, je dois admettre que vous avez une écriture particulière qui fait qu’on doit absolument vous découvrir. J’ai été surprise de la facilité avec laquelle vous passez du choc à la poésie. Certains passages sont crus tandis que d’autres sont empreints d’une véritable douceur. C’est la chose que j’ai le plus aimé dans votre roman. Vous m’avez donné envie de vous lire parce que vous écrivez bien, et sans prétention.

J’ai apprécié vos personnages aussi. Ils sont surprenant et originaux, Touk est étrangement bizarre, Charles est d’une douceur assumée et Selma est le mystère incarné. J’ai trouvé qu’il n’y avait pas de modèle attendu dans votre roman, à part la figure du mafieux peut-être, et c’est plaisant car on est toujours surpris par les évènements. Vous créez des situations auxquelles on ne s’attend pas. Votre roman manque peut-être un peu de réalisme mais c’est un parti pris qui ne m’a absolument pas dérangée. J’ai aimé l’ambiance mystérieuse qui faisait qu’on cherchait toujours à savoir et les retournements inattendus.

Merci monsieur l’écrivain, j’ai adoré votre plume.

un-coquillage-dans-le-sable

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s