Blood family – Anne Fine

Image115.png


Vivre ou survivre – Balavoine

Madame l’écrivaine,

Avec votre roman, vous nous entrainez dans un sentiment étrange, partagé entre avidité d’informations et culpabilité. Dès le début, vous instaurez un côté glauque et voyeur qui plonge le lecteur dans un sentiment de malaise. Cela a très bien marché avec moi, je me sentais coupable de ressentir cette envie d’en apprendre plus sur l’enfance terrible d’Edward mais je ne pouvais pas la réfréner. Je me suis beaucoup attachée à Eddie. Les passages de son points de vue étaient toujours intéressants, d’abord parce qu’ils témoignaient de sa grande intelligence mais aussi parce que son recul sur les évènements permet de mieux comprendre ses erreurs sans que tout ne soit trop prévisible.

Pendant plusieurs années, le petit garçon subit les maltraitances de son beau-père Harris. Entre les coups portés à sa mère et l’indifférence qu’il subit, le sujet dur et cru est bien présent. Pourtant, vous vous efforcez à ne pas trop en rajouter. Vous avez bien compris que cela est suffisant à choquer, vous n’en faites pas « des tonnes » pour attirer le lecteur et cela fonctionne : Blood family est un véritable page turner grâce à la sensation de déchéance imminente. Pas besoin de passer des pages et des pages à nous faire frissonner devant l’horreur, elle est là seulement quand il le faut et le reste du temps, elle se fait ressentir. Le roman chorale est bien étudié et permet de provoquer cette sensation de chute proche, un peu à la manière d’un témoignage. De plus, le temps de parole accordé aux personnages est en adéquation avec leur importance.

Merci madame l’écrivaine, votre dosage parfait donne une grande stabilité à votre roman.

un-coquillage-dans-le-sable

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s