Culottées T2 – Pénélope Bagieu

Image99.png


You don’t own me – Lesley Gore

Madame la bédéiste,

Encore une fois, j’ai adoré votre travail sur ces femmes aux destins si époustouflants. Je trouve le format BD excellent pour les mettre en scène. Vos dessins et votre humour se marient à merveille pour donner vie à ces petites biographies sur des femmes incroyables. Malgré les sujets parfois très difficile, vous arrivez toujours à nous faire sourire et même rire grâce à un humour bien dosé. J’ai énormément appris, j’ai été surprise, amusée, choquée, bouleversée… Vous mettez ces femmes à l’honneur et elles donnent du courage et de la volonté.

Merci madame la bédéiste, j’ai cru comprendre qu’il s’agissait du dernier et je dois dire que j’aurais encore pu découvrir des destins uniques avec plaisir.

un-coquillage-dans-le-sable

Gainsbourg – François Dimberton & Alexis Chabert

Image87.png


Aux armes et cætera – Serge Gainsbourg

Messieurs l’écrivain et le dessinateur,

Je n’ai pas hésité face à l’idée de découvrir une biographie dessinée de Serge Gainsbourg, et pourtant, on ne peut pas dire que je sois une grande fan. Toutefois, c’est un personnage qui attire et intrigue par son caractère subversif et votre bande-dessinée rend bien toutes les facettes du personnage. J’ai aimé découvrir sa vie, notamment sa jeunesse sur laquelle je ne savais rien, à travers vos choix sur les épisodes qui vous ont semblé le plus important. Votre humour retranscrit bien le franc-parler et la gouaille de Gainsbourg. Cela rend la lecture vivante et cet aspect est renforcé par le fort style graphique. J’ai aimé ces dessins qui retranscrivent parfaitement l’univers de l’artiste.

Merci messieurs l’écrivain et le dessinateur, avec votre style original, vous m’avez donné envie de lire vos autres bande-dessinées biographiques.

belle-lecture-sous-les-voiles

« Y’aura sûrement un barge qui va faire une BD sur moi. » 3’22’’ : Serge Gainsbourg à propos de la bande-dessinée sur Antenne 2 (INA)

Vivre pour se sentir vivant – Albert Bosch

Image77.png


Vivre ou ne pas vivre – Les souliers rouges

Monsieur l’écrivain,

J’avais déjà tenté de lire votre livre il y a environ 3 ans. Je venais de découvrir Into the wild et j’avais dévoré le livre de Jon Krakauer. J’avais soif de récit de voyage et d’aventure au bout du monde. Je suis tombée sur votre livre un peu par hasard et je me suis lancée. J’ai abandonné. Avec le recul, je me rends compte que je n’avais pas la maturité nécessaire pour comprendre votre récit. Il y a quelques jours, j’ai décidé de lui redonner sa chance. Et j’ai mieux compris. Je n’ai pas vraiment compris comment j’avais pu m’ennuyer en vous lisant. Votre aventure est très intéressante et j’ai apprécié votre réflexion sur le dépassement de soi. Mais surtout, j’ai savouré votre humour. Vous m’avez beaucoup fait sourire alors que je ne m’y attendais pas.

Merci monsieur l’écrivain, votre aventure est très inspirante.

belle-lecture-sous-les-voiles

Culottées T1 – Pénélope Bagieu

Image76.png


Dieu que c’est beau – Balavoine

Madame la bédéiste,

Votre bande-dessinée est une véritable bouffée d’air frais. Découvrir la vie incroyable de ses femmes incroyables était vraiment plaisant. Vous m’avez fait apprendre de nombreuses choses tout en m’amusant. Vos histoires sont courtes, amusantes et instructives. Malgré les sujets parfois difficiles et le destin tragique de certaines de ces femmes vous mettez beaucoup d’humour dans ces tranches de vie et c’est quelque chose que j’ai beaucoup apprécié. Bien sûr, j’ai eu mes « vies » préférées mais je dois sincèrement reconnaitre que ces femmes étaient toutes incroyables.

J’ai trouvé que vos graphismes et votre style se prêtaient bien à ce type de bande-dessinée. Dans California Dreamin’, j’avais un peu déploré l’aspect « inachevé » de vos dessins mais je n’ai pas eu cette impression ici. Je pense que vous m’avez convertie à votre style et j’en suis vraiment ravie.

Merci madame la bédéiste, pour m’avoir fait découvrir ces destins si singuliers.

un-coquillage-dans-le-sable

California Dreamin’ – Pénélope Bagieu

Image68.png


California Dreamin’ – The Mamas & the Papas

Madame la bédéiste,

J’avais entendu de nombreux avis positifs sur votre livre, et aimant beaucoup la chanson des Mamas & Papas, j’ai eu envie de découvrir votre bande-dessinée. J’ai d’abord été assez surprise de vos dessins qui donnent une impression d’inachevé mais j’ai fini par m’y faire et à apprécier le graphisme. Je trouve qu’il s’accorde très bien avec l’époque et le thème de la BD. Je ne m’attendais pas à grand chose en commençant votre livre, ce qui fait que, n’ayant pas d’attentes particulières, j’ai été réceptive à votre angle d’approche. Il est difficile de juger l’histoire d’une biographie étant donné qu’il s’agit de la vraie vie et que la vraie vie ne se prête pas toujours à un scénario fantastique. Malgré tout, je pense que vous avez choisi la bonne approche pour qu’il y est un véritable intérêt. J’ai appris des choses sur le groupe de façon très agréable. J’ai beaucoup aimé le personnage d’Ellen. Son extravagance est très attachante. D’une façon générale, tous les personnages sont attachants et vos dessins leur donnent beaucoup de relief. Ils sont parfaitement reconnaissables et vous avez su récupérer chez chacun un détail qui permet de l’identification.

Merci madame la bédéiste, j’ai beaucoup aimé votre travail et votre style graphique qui change de ce que je peux voir habituellement.

un-coquillage-dans-le-sable

Annie Sullivan & Helen Keller – Joseph Lambert

Image17.png


Voir un ami pleurer – Jacques Brel

Monsieur l’écrivain,

J’ai beaucoup aimé le format de votre bande-dessinée. Les cases presque toutes de la même taille traduisent bien la monotonie du quotidien dans laquelle nous sommes plongés. Cependant, bien loin de moi l’idée d’en déduire que votre œuvre est monotone. Ceci est totalement faux. Cette succession de petites cases découpent très bien l’action et l’étire pour la montrer dans les détails. Ces détails sont vraiment important puisque pour Helen, tout est nouveau, tout est important. J’ai trouvé que ces petites cases qui découpaient l’action, qui révélaient les émotions des personnages, ces cases qui parfois auraient pu être combinées mais que vous avez choisi de séparer, étaient en accord avec le monde que découvrait Helen. J’ai moi aussi découvert un univers que je ne connaissais pas et cette manière de le présenter m’a permise à la fois de me sentir proche d’Helen et de prendre conscience de son handicap. J’ai d’ailleurs beaucoup apprécié les premières cases et la façon dont vous avez rendu compte de l’handicap de la petite fille. La voir évoluer et grandir au travers du dispositif que vous avez mit en place était touchant. Le passé d’Annie refaisant surface en parallèle à l’histoire que vivent la préceptrice et l’enfant est bien amené, intéressant et jamais au détriment du présent.

L’histoire et les personnages m’ont touchée. J’ai beaucoup aimé la relation de confiance et d’amitié qui se tisse peu à peu entre Annie et Helen. Les difficultés qu’elles rencontrent et qu’elles surmontent toutes les deux montrent l’évolution de leur relation. J’ai rapidement trouvé Annie très attachante, malgré sa dureté envers Helen. J’étais parfois choquée par ses choix mais je la comprenais et sa réussite montre que les erreurs qu’elle a effectuées étaient nécessaires pour lui permettre de comprendre les réactions de l’enfant. Au début, j’ai eu quelques difficultés à m’attacher à Helen. C’est un personnage très sanguin, solitaire, réservé et j’ai eu du mal à la cerner. De plus, j’ai trouvé qu’elle avait un visage toujours très figé, qui ne divulguait pas ses émotions. Mais au fur à mesure des leçons d’Annie, je me suis rapprochée d’Helen tout comme Annie le faisait. Et j’ai beaucoup aimé cette sensation qu’Helen évoluait vraiment. J’ai réellement ressenti cette évolution. De plus la soif d’apprendre d’Helen révèle l’importance du langage, qu’il soit parlé ou signé, pour comprendre le monde et l’appréhender, et j’ai beaucoup aimé cet aspect.

Merci monsieur l’écrivain. Je dois vous avouer une chose : je n’ai pas compris la fin. Mais votre bande-dessinée et si belle que je n’ai pas été déçue.

un-coquillage-dans-le-sable