Le remède mortel – James Dashner

Image104.png


Ma liberté de penser – Florent Pagny

Monsieur l’écrivain,

J’ai dévoré de dernier opus de votre trilogie. Le rythme est encore plus soutenu que dans les deux premiers tomes. Bien sûr, vos chapitres courts y sont pour quelque chose puisqu’ils s’enchainent avec rapidité et procure une certaine fluidité à la lecture. Mais c’est aussi et surtout grâce au dénouement qui se rapproche et donne envie de ne plus poser le livre. On commence enfin à en savoir plus et les pièces du puzzle se mettent progressivement en place. Malgré tout, la vérité se fait attendre et le livre se clôt tout de même sur quelques questions sans réponses. J’ai trouvé qu’il manquait quelques informations pour permettre au lecteur de refermer la saga pleinement satisfait. J’ai ressenti une pointe de frustration tout en ayant la satisfaction d’être arrivée au bout.

Ce tome est riche en émotions même si elles sont peut-être un peu trop préparée à mon goût. En effet, je n’ai pas ressenti toute la puissance de certains évènements qui auraient pu être très marquants. En revanche, je me suis davantage attachée à Thomas avec qui j’avais quelques difficultés auparavant. M’enfoncer au plus profond du WICKED a finalement été bénéfique.

Merci monsieur l’écrivain, votre saga est performante du début à la fin.

un-coquillage-dans-le-sable

Publicités

La terre brûlée – James Dashner

Image75.png


Aire – Mecano

Monsieur l’écrivain,

J’ai entamé votre deuxième tome avec beaucoup moins d’a priori que pour le premier. J’étais déjà convaincue que je voudrais savoir la fin des aventures de Thomas et ses amis, ce qui fait que je me suis laissée emportée par l’histoire beaucoup plus facilement. Je trouve qu’il y a eu une réelle évolution entre le premier et le deuxième tome, surtout au niveau des personnages. Thomas a gagné en maturité, comme certains autres Blocards, je pense à Minho notamment. J’ai beaucoup apprécié ce changement. Je n’ai pas fait face à l’agacement que j’avais pu ressentir lors du premier tome. J’ai eu quelques incompréhension mais elles étaient davantage liées à l’intrigue qu’aux personnages en eux-mêmes. Je me suis sentie plus proche de Thomas et je pense que le monde ouvert y est pour beaucoup. Dans le huis-clos du labyrinthe, Thomas était sans cesse confronté aux autres personnages et son statut « d’élu » faisait que j’avais du mal à m’y attacher. Dans l’immensité de la terre brûlée, il m’a été plus facile de ressentir des émotions face à ce personnage.

En sortant du labyrinthe, j’avais pourtant peur de ne pas me plaire dans un nouveau milieu. En vérité, vous êtes très doué pour nous intégrer dans n’importe quel endroit sans aucune difficulté. Je n’ai pas adoré le désert que forme la terre brûlée mais je lui ai trouvé de l’intérêt. L’action est toujours aussi prenante et rythmée. Tout s’abat sur le groupe dans un enchainement incroyable et les quelques moments de répit ne se font pas au détriment du rythme.

Merci monsieur l’écrivain, vous placez votre deuxième tome au-dessus du premier avec beaucoup de talent.

un-coquillage-dans-le-sable

 

Le labyrinthe – James Dashner

Image53.png


Homeless – Marina Kaye

Monsieur l’écrivain,

J’avais déjà vu le début de l’adaptation cinématographique avant de commencer votre livre. Ou plutôt avant de le recommencer. Effectivement, j’avais déjà tenté de lire votre roman a sa sortie mais je n’avais pas réussi à me plonger dans l’histoire et j’avais abandonné seulement après quelques chapitres. Alors oui, ce n’est sûrement pas la meilleure façon pour être objective sur un livre mais cela m’a permis de m’attacher aux personnages et de passer au-dessus des défauts qui auraient pu me freiner. Je dois dire que cela vous a plutôt réussi, j’ai vraiment apprécié ma lecture. L’action est très prenante, il y a un suspens qui pousse à la lecture. Les nombreuses descriptions permettent de se projeter dans le Bloc et de comprendre le flots d’informations à intégrer. Toutefois, ces descriptions ne révèlent jamais trop et préservent l’incompréhension face aux évènements. Le lecteur est dans la même situation que Thomas, dépendant des information que veulent bien révéler les autres blocards. C’est une situation très frustrante mais qui avantage la lecture : on veut toujours en savoir plus.

La recherche de la vérité et le rythme soutenu ont réussi à me faire oublier les défauts présents sur les personnages. En effet, j’ai été agacée par quasiment tous les personnages. Parfois immatures, j’ai trouvé qu’ils manquaient de force et de charisme. Malgré tout, les rebondissements finaux et l’action très prenante tout au long du roman ont réussi à relever le niveau. Pour une fois, j’ai été ravie par l’épilogue, ce qui n’est pas une mince affaire, et j’ai donc refermé le livre sur une bonne note.

Merci monsieur l’écrivain, il est certain qu’il me faut la suite et que j’ai hâte de savoir ce que vous nous avez réservé comme aventures pour la suite !

un-coquillage-dans-le-sable