Vango T2 – Timothée de Fombelle

Image13.png


Goodbye Stranger – Supertramp

Monsieur l’écrivain,

J’avais tellement hâte de savoir ce qui allait arriver à Vango que j’ai rapidement enchainé sur le tome 2 de ses aventures. J’avais encore à l’esprit tout l’univers, les personnages et je voulais absolument avoir le fin mot de l’histoire. Il faut avouer que vous êtes très doué pour ménager un suspens insoutenable. Avec toutes ces histoires entremêlées, l’esprit est tout le temps sollicité pour essayer -vainement- de trouver LA réponse. Lorsque je dis vainement, ce n’est pas de façon péjorative, mais simplement pour illustrer la manière que vous avez de créer à tous vos personnages une histoire qui leur est propre. C’est cette singularité, qui les définit, qui m’a permise d’être constamment surprise. Cela leur permet aussi d’acquérir une certaine authenticité. Ils ne sont pas plats, fades et sans couleurs. Chacun à sa petite part d’ombre, son secret caché, ses états d’âmes. J’ai l’impression de me répéter entre le premier et le second tome, mais ne m’en veuillez pas, c’est simplement que vos deux tomes sont totalement égaux. Il n’y en a pas un en-dessous de l’autre. A la fin du premier tome, certains sujets commencent tout juste à s’éclaircir et le second tome arrive toujours à nous révéler des choses auxquelles on ne s’attendait pas.

Pourtant, à un moment, je dois avouer que j’ai eu un peu peur. J’ai ressenti quelques lenteurs, j’avais du mal à me plonger totalement dans le livre. Cependant, je sentais que l’intrigue me tenait toujours en haleine et que j’étais toujours très attachée aux personnages. Je pense que c’est parce que je me suis directement plongée dans la suite des aventures de Vango, dès que j’avais finit le tome 1. Enchainer directement sans pause m’a peut-être ralentie dans la poursuite de ma lecture, mais une fois cette première étape passée, j’ai dévoré la suite de votre roman. Et bien qu’il me tardait de finir le livre pour enfin savoir, une fois refermé, je n’avais envie que d’une chose, c’était d’y retourner.

Merci monsieur l’écrivain, encore une fois le voyage était parfait.

coeur-ocean

Publicités

Vango T1 – Timothée de Fombelle

Image10


L’Etranger – Gérald de Palmas

Monsieur l’écrivain,

Comment vous dire tout ce que votre livre m’a fait ressentir ? Vango est un livre tellement complet. J’ai aimé ce mélange d’aventure, d’enquête policière et de romance. La diversité des points de vue, la liberté que vous avez prise de changer au sein même des chapitres, les voix et les lieux m’a beaucoup intéressée. Habituellement, j’ai toujours la sournoise envie de sauter des chapitres pour savoir ce qui arrive à tel ou tel personnage, mais votre histoire est tellement bien ficelée, vos personnages sont si bien liés que jamais je n’ai eu l’envie de couper à travers champs. Tous vos personnages m’ont intéressé. Je ne pourrais pas dire lesquels j’ai préféré, tant ils m’ont semblé vrai. Vango est un jeune homme très attachant. Son passé contribue beaucoup à l’affection que j’ai pour lui et les récits de son enfance m’ont fait voyager jusqu’aux iles Éoliennes. La figure de femme forte d’Ethel (à seulement 20 ans !) m’a vraiment surprise. Je ne m’attendais pas à un tel personnage, je l’imaginais beaucoup moins autonome, beaucoup moins émancipée et je dois dire que je la préfère nettement comme vous l’avez imaginée. L’inspecteur Boulard, quant à lui, m’a beaucoup fait rire. Je l’ai trouvé attachant avec ses manières un peu gauches et maladroites. La diversité de vos personnages est incroyable, mais ce n’est pas la seule multiplicité que vous nous proposez. Lire Vango revient à faire un tour du monde. Au début de ma lecture, je me croyais même dans le Zeppelin à traverser les nuages en quête de nouveaux paysages. Les lieux sont tellement différents et on peut se retrouver d’un moment à l’autre sur une ile, en plein Paris ou encore au bord du Loch Ness. J’ai trouvé cela fabuleux et même si quelques fois, il a fallu que je jette un coup d’œil en arrière pour savoir où je me trouvais, vous m’avez offert un véritable voyage.

L’histoire m’a tout d’abord parut très floue, et je me sentais complètement désorientée. Entre Vango accusé d’un meurtre qu’il n’a pas commis, des histoires secrètes de famille, un climat de terreur mit en place par le régime totalitaire nazi préparant la Seconde Guerre, des personnages mystérieux et des révélations étonnantes, je ne savais plus où donner de la tête. Mais il s’agit là d’une jolie réussite : en plus de nous plonger dans des sentiments similaires à ceux que peut ressentir Vango, vous arrivez brillamment à décanter petit à petit les intrigues grâce au filet bien tissé des liens entre vos personnages.

Merci monsieur l’écrivain, votre livre est un voyage dans l’espace et dans le temps.

coeur-ocean