Vert émeraude – Kerstin Gier

Image71.png


D’émeraude – Nolwenn Leroy

Madame l’écrivaine,

Attendant avec impatience la fin de la Trilogie des gemmes, j’ai un peu été déçue par ce dernier tome. Je dois cependant avouer que ma lecture a été interrompue par des lectures plus pressantes pour les cours et cela a été un véritable frein à ma progression. Malgré tout, je le conçois et je sais pertinemment que vous n’y êtes pour rien. En revanche, j’ai été parfois déçue d’avoir trouvé certaines révélations avant qu’elles ne soient révélées. Ou non, plutôt partagée entre la joie d’avoir élucidé le mystère et la déception de ne pas m’être laissée surprendre. Toutefois, la révélation finale qui clôt la trilogie m’a surprise et j’ai vraiment apprécié ce sentiment. C’était logique mais plausible et finalement évident en y pensant. Malheureusement, ça n’a pas été le cas pour LA révélation majeure, à savoir l’identité du comte St Germain et tout le mystère planant autour du chronographe. Tout cela m’a laissé perplexe. J’ai trouvé que certains éléments arrivaient comme un cheveu sur la soupe, à moins que je n’ai pas su percevoir les indices, et j’ai parfois ressenti quelques incohérences.

Cependant, je ne peux pas nier le fait que j’ai passé un bon moment. Les voyages dans le temps sont toujours un plaisir même si le côté fastueux se fait moins en moins présent. Les personnages secondaires m’ont toujours semblés assez fades mais Gwendolyn et Gideon sont de très bons protagonistes. Ils m’ont parfois agacée mais je n’ai pas pu leur en tenir rigueur et j’ai apprécié voir leurs liens évoluer. Mais je pense sincèrement que dans votre trilogie, aucun personnage ne pourra détrôner Xemerius. Je l’ai adoré de A à Z. Il a un humour savoureux et j’ai toujours beaucoup aimé ses apparitions.

Merci madame l’écrivaine, j’ai été un peu déçue que les secrets du Cercle des Veilleurs ne soient pas un plus développé mais cela n’enlève rien au charme de votre roman.

belle-lecture-sous-les-voiles

Publicités

Bleu saphir – Kerstin Gier

Image64.png


Chanson bleue – Édith Piaf

Madame l’écrivaine,

Après le tome 1, j’ai rapidement eu envie de lire la suite de la Trilogie des gemmes. Ce deuxième tome me parait légèrement au-dessus du premier. Effectivement, j’ai été contente de voir que les sauts dans le temps étaient plus fréquents. Pour moi, ils sont au cœur de votre trilogie et il est important de les exploiter au maximum. Dans Bleu saphir, l’intrigue est toujours très bien menée. Je dois cependant avouer que je ne sais pas où vous voulez nous mener. Grâce aux prologues et aux épilogues, je pense bien avoir une saisi quelques détails mais je n’arrive pas à démêler le sens des indices que vous disséminez. J’ai d’ailleurs ressenti quelques lenteurs parfois lorsque je me sentais trop mise à l’écart. Malgré tout, vous savez quand relancer l’action pour ne pas que ces moments de flottement durent trop.

Au niveau des personnages, j’ai l’impression de ne pouvoir me fier qu’à Gwendolyn. Tout le monde me parait suspect, sauf peut-être Xemerius qui apporte beaucoup d’humour et de relativisme. Je trouve que les personnages qui gravitent autour du duo sont trop peu développés. Ils manquent un peu de saveur et j’ai l’impression que beaucoup font l’office de figurants. Même certains personnages clefs manquent de charisme et j’ai du mal à les différencier des uns des autres. Je trouve cela dommage car cela ralenti la lecture. Toutefois, l’intrigue est assez solide pour me convaincre de continuer. J’apprécie beaucoup le sujet et je pense que c’est le point fort de votre roman.

Merci madame l’écrivaine, il me tarde d’avoir les réponses à toutes ces questions, j’espère que le troisième tome réunira la puissance de l’intrigue et la qualité des personnages.

un-coquillage-dans-le-sable

Rouge rubis – Kerstin Gier

Image61.png


My plug in baby – Muse

Madame l’écrivaine,

Après plusieurs hésitations, je me suis finalement décidée à me lancer dans Rouge rubis. J’avais peur que l’histoire soit trop axée sur la vie de Gwendolyn au lycée et même si l’intrigue me plaisait bien, j’avais quelques réticences. Effectivement, j’ai ressenti parfois quelques lenteurs lors de ma lecture. Les passages au lycée m’ont assez ennuyée mais je dois avouer que l’idée générale m’a permis de poursuivre ma lecture plus facilement. La légère tension présente au début permet de donner du rythme au roman. J’ai beaucoup aimé l’ambiance qui règne chez Gwendolyn qui vit dans ce manoir un peu décalé de la réalité, comme conservé d’une autre époque. Mais ce qui m’a le plus plu, ce sont bien évidemment les voyages dans le temps. Bien que pour l’instant, je trouve qu’ils ne sont exploités qu’assez peu, j’ai adoré les préparatifs et les secrets autour des Veilleurs. La dernière partie, beaucoup plus riche en action, a finit de me convaincre et j’ai pu refermer le livre avec la certitude de lire la suite.

Cette envie de poursuivre la lecture a également été alimentée par les personnages. J’ai vraiment beaucoup apprécié Gwendolyn et Gideon. Malgré le fait que je trouve que les liens entre eux évoluent trop vite – je m’accommodais très bien de leurs piques incessantes qui étaient empreintes de beaucoup d’humour – j’apprécie qu’ils évoluent ensembles. Ils forment un duo parfait. Chez Gwendolyn, j’aime sa sensibilité et son sens de d’humour, chez Gideon, j’apprécie sa verve et son arrogance qui me fait beaucoup sourire. Je ne me suis pas vraiment attardés sur les personnages qui gravitent autour d’eux mais je pense que certains méritent d’être approfondis et j’espère retrouver James ou la vieille tante de Gwendolyn par exemple.

Merci madame l’écrivaine, malgré un début assez mitigé, j’ai finit par apprécier ma lecture plus que ce que j’attendais. 

belle-lecture-sous-les-voiles